Fred Goormand

AvatarHomme en couple libertin, francilien, jeune quadra dynamique.

Adepte sans borne du cunnilingus, inscrit au don d'orgasmes.

Pour en savoir plus : présentation.

Page FB | Goormand sur FB

Abonnement mail
A venir….

Thèmes qui seront abordés dans de prochains billets :

  • Timeline, la suite
  • To lick or not to lick
  • La loi du silence
  • Suite de la série "de l'origine ... à l'orgie"
Statistiques
Le blog libertin-goormand.net c'est :
Sam 23
Avril
2016

PostHeaderIcon Timeline (ep. 1)

Vendredi soir...

Un de ces vendredi où je ne rentrerai pas chez moi après le travail, mais où le métro va me conduire ailleurs, dans un bar, retrouver des amis, des libertins, des connaissances, des inconnus, et missdactari qui exceptionnellement peut s'y rendre.
Un de ces fameux Apéros Libertins, le début d'une période intense, mais je ne sais pas encore à quel point.

18h05 : Je tente par SMS et sur un chat, de décider CD à nous rejoindre pour la soirée... les apéros sont des moments de discussion et l'on y fait rien qui ne soit contraire aux bonnes mœurs, enfin presque rien, et il n'y a pas de quoi la choquer.
Je la sens assez peu réticente contrairement à ce qu'elle m'avait indiqué plusieurs fois... et surtout il y a cette sortie en sauna après, ça a l'air de la tarauder.

18h15 : Alors que je vais rester un peu plus tard que d'habitude au bureau, je me suis connecté sur un site de rencontre où j'ai mes habitudes.
SK me contacte, cela fait longtemps que nous n'avons pas discuté, et si l'envie est latente de se rencontrer, l'éloignement rend les choses peu probables.

18h20 : SK m'explique qu'elle a prévu une soirée sur Paris le samedi, mais son cavalier fait face à un cas de force majeur. C'est une soirée couple, elle ne veut pas annuler et cherche quelqu'un.
Je propose d'en parler à l'apéro, des fois que je puisse trouver une personne intéressée, disponible et digne de confiance.

18h30 : CD hésite, elle va réfléchir mais a bien envie de venir, y compris au sauna tant qu'à faire.
Elle n'est jamais sortie en club, et appréhende... normal.

18h50 : Je commence à boucler mes affaires, j'ai ma valise avec moi car après le sauna nous avons prévu de passer la nuit ensemble avec missdactari, chez elle. Puis de faire la grasse matinée, et un brunch.
Initialement nous devions ensuite nous rendre à un bal costumé tous les trois avec Madame, mais ce dernier a été annulé.
Ma nuit d'hôtel étant réservée et non annulable, nous iront profiter de Paris avec Madame dans l'après midi, puis profiter de notre nuit d'hôtel, ou sortir en club.

lapin_montre

19h00 : Je dois me mettre en route, mais je suis encore en train de discuter avec SK, elle m'explique la soirée prévue le samedi, je regarde les détails sur Internet...
Elle m'explique également qu'elle n'a pas de point de chute sur Paris suite à la défection de son cavalier, je lui promets de le préciser aux éventuels prétendants.

19h10 : Je ne ferai pas l'ouverture de l'apéro, mais en marchant vite, je devrais tout de même arriver dans les premiers. Je boucle mes affaires, éteint les lumières.
Mes collaborateurs, mes collègues, mon boss ont déserté pour le weekend.
Je m'engouffre dans la bouche de métro, j'ai un changement, je commence à connaitre le parcours par cœur...

19h35 : Station Poissonnière, j'ai un doute sur la sortie la plus proche de ma destination, je me suis planté les deux fois précédentes, cette fois mon intuition est la bonne.
Je sors du métro, dégaine mon téléphone pour appeler Madame et échanger quelques mots et lui souhaiter une bonne soirée avant d'arriver au bistrot qui héberge l'apéro, je sais qu'après tout va s’enchaîner et je n'en aurai pas le temps.

19h37 : Madame au bout du fil, nous échangeons sur notre journée, sur l'agenda du weekend.
Il y a un problème : une de nos filles est malade, elle ne pourra pas venir sur Paris le samedi... notre sortie est compromise.
Je lui fait part de la discussion avec SK.

19h40 : En arrivant vers le bistro, je ne traverse pas la rue et poursuis ma conversation avec Madame.
L'hôtel est réservé, le puzzle s'assemble de façon improbable, comme un alignement de planètes, je me retrouve d'un coup à être le cavalier idéal.
Je suis ennuyé pour Madame qui va jouer les garde-malade avec nos enfants pendant que je vais enchaîner les sorties. Cela reste néanmoins la solution la plus évidente pour nous deux.
Je la remercie, et lui souhaite une bonne soirée, nous convenons de nous contacter le lendemain en fin de matinée pour aviser.

19h46 : Je traverse et vais saluer Mr Chapeau, l'organisateur et créateur des Apéros Libertins parisiens, il est sorti sur le pas de la porte... Je lui explique que je dois régler un détail logistique avant d'entrer. Quelques personnes sont déjà au bar en train de discuter.

Je ressors mon téléphone, pour me connecter sur le site de rencontre. La fonction chat sur le téléphone n'est pas très commode, mais cela dépanne bien.
SK est encore connectée, je tente de lui résumer la situation, un peu abracadabrantesque.
Elle semble enthousiaste, nous vérifions que nos plannings sont compatibles, et décidons de forcer notre destin, rendez-vous est donné le lendemain midi par SMS pour confirmer...

20h00 : j'entre enfin dans le bar de l’Apéro Libertin. C'est toujours un plaisir de revoir des gens qu'on apprécie et de pouvoir discuter entre amis. Je vais saluer mon complice H. et nous discutons un peu, reparlons avec quelques autres convives de nos récentes soirées et de ce trio dont nous sommes assez fiers.

20h30 : missdactari m'appelle, elle ne me voit pas au coin de la rue.
Vérification faite c'est normal, il y a un autre bar du même nom dans Paris, et elle n'est pas en face du bon...
Elle prend un taxi pour nous rejoindre.

20h50 : missdactari arrive, je l'embrasse, et elle rejoint la conversation après avoir dit bonjour à quelques unes de nos connaissances. Elle explique ses péripéties avec l'autre bar, pas forcément bienveillant envers un rassemblement de libertins.

20h55 : CD m'envoie un message : elle est dans le quartier ! Je suis ravi qu'elle ait finalement décidé de venir, sa motivation semblait de plus en plus grande.

[ suivant ]



Il y a 2 commentaires pour “Timeline (ep. 1)” Flux RSS des commentaires

Laisser un commentaire