Fred Goormand

AvatarHomme en couple libertin, francilien, jeune quadra dynamique.

Adepte sans borne du cunnilingus, inscrit au don d'orgasmes.

Pour en savoir plus : présentation.

Page FB | Goormand sur FB

Abonnement mail
A venir….

Thèmes qui seront abordés dans de prochains billets :

  • Timeline, la suite
  • To lick or not to lick
  • La loi du silence
  • Suite de la série "de l'origine ... à l'orgie"
Statistiques
Le blog libertin-goormand.net c'est :
Ven 4
Mars
2016

PostHeaderIcon Trio

Ce texte est une contribution d'Avant Tureuse (merci !)

La confiance… La chose la plus difficile semble-t-il, parfois la plus simple aussi, la plus naturelle…

Cet homme-là, je le revois, parce qu'il me fait envie encore. Il sait mes envies, mes attentes, mes fantasmes. Il les entend, il les écoute, il les comprend.
Savoir donner, et savoir prendre, trouver la bonne distance, ni trop ni trop peu, c'est compliqué.

Je lui dis que je ne peux être que la cerise sur son gâteau. Guère plus... Nos vies respectives sont déjà trop bien remplies.
Nous cherchons ensemble un endroit pour nous revoir. Nous tombons sur cette offre d'appartement à louer, un genre de résidence hôtel. Il réserve, mais nous convenons que j'y arriverai avant lui.
Jour J.
Je balise ma journée, j'organise tout, je prépare mes affaires. Je suis ravie de le revoir, cette fois-ci , nous allons prendre le temps.
Comme prévu, j'arrive bien avant lui. C'est donc seule que je découvre l'appartement.
J'adore découvrir de nouveaux endroits, telles des chambres d'hôtel par exemple.
Cet appartement est magnifique. Il y a une belle chambre, un salon, un coin cuisine tout équipé, une salle de bain avec une douche à l'italienne, et des toilettes séparées.
Nous prévoyons de dîner de sushis, qui seront livrés.

Il est aussi prévu que je l'accueille en dessous... Ni trop, ni trop peu, j'opte pour une guêpière, des bas, une culotte noire en dentelle, et des escarpins à talons.. Également un pull léger pour lui laisser le plaisir de déballer son cadeau!

Je vais donc prendre une douche et je monte le chauffage un peu partout dans l'appart parce que je me doute que nous allons explorer toutes les pièces de cet endroit.
J'ai largement le temps de me préparer, puisque mon amant est en train de déguster des petits fours à une réception pour son travail, il y en a qui ont une vie difficile.

Je me prépare, je me maquille, j'enfile ma lingerie, mes bas et mes talons. En même temps, je papote par SMS avec un de mes amants. Je lui parle de cet appartement, et de cette soirée qui se profile.

Il a très envie de se joindre à nous, le trio est quelque chose que je ne connais pas, mais qui me tente depuis très très longtemps.
J'en ai déjà parlé à mon amant de ce soir, de cette envie, de cette expérience.
Alors je lance une perche, je lui demande, en plaisantant, s'il a trouvé un troisième…
Pas de réponse à ce sujet, je laisse tomber… Et puis, je ne voudrais pas qu'il se vexe, et qu'il pense qu'il ne me suffit pas.
Finalement, il arrive, je le trouve beau. J'ai envie de lui plaire, de prendre du plaisir, de lui en donner.. Nous avons toute la nuit devant nous, elle promet d'être longue..

Mais avant, il faut régler cette histoire de sushis. Il pianote sur son téléphone, pour trouver un site de livraison à domicile, puis appelle, et passe commande. Trois quarts d'heure avant la livraison nous dit-on, c'est parfait.

Nous passons dans la chambre, pour démarrer les hostilités. Amateur de divers sex-toys, mon amant est venu avec sa valise remplie de jouets.
Il commence par installer une sorte de sangle autour du matelas à fin de pouvoir m'y attacher.
J'ai un masque avec moi, il me le met sur les yeux, entrave mes poignets, et les attache au mousqueton de la sangle. Je suis à quatre pattes, je ne porte que ma guêpière, mes bas et mes talons, et je ne vois plus rien...

blindfold_1
C'est le genre de situation que j'affectionne particulièrement, quand je suis privée d'un ou plusieurs de mes sens.
Je commence, à avoir particulièrement chaud, d'autant plus qu'il commence à me caresser..
C'est à ce moment-là que le téléphone sonne, les sushis sont arrivés. Il me dit qu'il en a pour cinq minutes, qu'il revient tout de suite avec le dîner, et que je dois l'attendre dans cette position là sans bouger.

Il part chercher la livraison, et pendant ce temps, mon imagination commence à galoper. Que va-t-il me faire ? Comment vais je le vivre ? Cette situation m'excite terriblement. J'ai le cœur qui bat très vite, j'ai hâte qu'il revienne.

Quand j'entends la porte qui s'ouvre à nouveau, et le bruit de ses pas sur le parquet de l'appartement, je n'en peux plus.
Il dépose les sushis dans le salon, du moins je le suppose, et me rejoint dans la chambre. Il se colle contre mon dos et recommence à me caresser.

Puis il parle, il dit qu'il va me détacher une main, il le fait, et la guide vers l'extérieur du lit.
Je suis perplexe, je sens la présence d'un autre corps sur le côté du lit.
D'un seul coup je comprends: il y a quelqu'un d'autre que nous deux dans la pièce !
Je me redresse, je me retrouve collée à son torse, j'ai toujours les yeux bandés.

À ce moment-là, c'est un torrent d'émotions qui déferle dans ma tête. Mon dieu ! Il l'a fait ! Il a invité quelqu'un d'autre ! Saurais-je ? Pourrais-je ? Est-ce que je vais oser ?

Mon monde bascule sur son axe.
Alors que je suis toujours collée contre son torse, et qu'il sent mon trouble (et il y a de quoi !), il murmure à mon oreille cette petite phrase qui me fait lâcher prise : « est-ce que tu me fais confiance ? »

J'articule un bruit qui est un "oui", mon cerveau pédale dans le vide, je ne trouve rien d'autre d'intelligent à dire. Je suis emportée par plusieurs émotions qui me parcourent. De l'appréhension, de l'excitation, de l'envie, du désir, et de la reconnaissance…

Alors, je tends la main, à nouveau....

Elle touche un corps masculin, un bas-ventre, et un sexe en érection. À ce moment-là, tout se déclenche dans ma tête, plus de peur du tout, cet homme-là que je ne connais pas, a envie aussi...

Alors, je le prends dans ma main, je le caresse, j'approche ma langue doucement…on me détache, je m'assois sur le bord du lit, et pour la première fois de ma vie je me retrouve là, entre deux hommes debout avec deux sexes pour moi toute seule… C'est un sentiment de plénitude qui m'envahit.

Celui d'être là, à ma place, à vivre un moment dont j'ai longtemps rêvé.

J'en ai un dans chaque main, je titille, je lèche l'un puis l'autre, je les apprivoise l'un et l'autre.
Celui qui me fait ce cadeau me demande: «alors c'est la première fois que tu as deux queues pour toi toute seule ? »
Je hoche la tête.
Les choses s'enchaînent, je me sens belle, je me sens bien.
Les langues entre mes jambes, les mains sur mon corps, ma bouche qui suce l'un et l'autre. Tout ça est magique pour moi, infiniment érotique..

Notre invité est très respectueux, je le sens à l'écoute de mes sensations, et prêt à tout arrêter si jamais je faisais montre d'un quelconque malaise.
Mon amant lui, est encore plus à l'écoute de mes réactions, à tel point qu'il en oublie son propre plaisir. Je trouve ça magnifique, la façon dont les choses se déroulent. Quand mon amant me demande si je veux que notre invité me prenne, c'est sans hésitation que je réponds oui...

Des mains partout sur moi, des langues qui me lèchent, des doigts, des queues qui me prennent... Mes soupirs, ma voix qui déraille, mes cris...Et mes cheveux fous qui volent dans tous les sens...

blindfold_2

Il me reste de cette soirée, tout un tas d'images, de sensations, d'émotions, mais par-dessus tout, le sentiment d'être une reine.
Des sushis dévorés à trois plutôt qu'à deux, la connaissance d'un homme libertin adorable, et surtout, surtout, une image : lors du deuxième round, dans le salon, à côté des vestiges de notre dîner, notre invité me prend en levrette sur le canapé alors que je suis en train de sucer mon amant. Je ne suis évidemment plus masquée...

À ce moment précis, mon amant s'accroupit, pour être à la hauteur de mon visage, je m'accroche à ses mains et à ses yeux, pendant que je me fais tringler par derrière. Il me regarde et il me sourit.
Cette image-là est très intense, très puissante, et elle résume pour moi tout le chemin intellectuel que j'ai fait pour en arriver là.

Une soirée parfaite sans aucune anicroche, qui fait basculer mon mode de fonctionnement sur son axe.
Un moment suspendu, hors du temps, qui compte énormément dans l'avancement de mes désirs et de leur expression.
Quand notre invité s'en va, je le remercie et c'est très très sincère…
Je finis la nuit avec mon amant, nous n'en avons pas fini tous les deux ! Il nous reste suffisamment de forces à l'un comme à l'autre pour nous offrir mutuellement du plaisir, encore...
Et la nuit a été courte, très courte...

Je ne sais pas si l'un et l'autre de ces deux libertins chevronnés, se sont rendus compte de l'importance que cette soirée a eu pour moi, de l'écho que ça a généré dans ma tête. Mais, clairement, il y a un avant et un après ce premier trio…

Ajout du 8 Mars 2016 : un autre texte qui fait suite à ce trio est publié chez missdactari !


 

Seconde photo via X-Art



Il y a 5 commentaires pour “Trio” Flux RSS des commentaires

Laisser un commentaire