Fred Goormand

AvatarHomme en couple libertin, francilien, jeune quadra dynamique.

Adepte sans borne du cunnilingus, inscrit au don d'orgasmes.

Pour en savoir plus : présentation.

Page FB | Goormand sur FB

Abonnement mail
A venir….

Thèmes qui seront abordés dans de prochains billets :

  • Timeline, la suite
  • To lick or not to lick
  • La loi du silence
  • Suite de la série "de l'origine ... à l'orgie"
Statistiques
Le blog libertin-goormand.net c'est :
Mar 12
Mars
2013

PostHeaderIcon Une journée d'anniversaire bien remplie (partie III)

[ précédent ]

Missdactari semble impatiente d'arriver au terme de cette journée, ma foi fort bien commencée. Je ne connais pas les détails de l'endroit où elle nous emmène, mais je sais que c'est un lieu qui devrait sortir du commun.

Nous descendons la rue de Clichy, chose qui m'étonne car ce quartier n'est pas nécessairement réputé pour ses hébergements luxueux1.

En quelques minutes pourtant, nous arrivons à l'angle de la rue de Parme, et une lumière violacée attire mon regard.

Secret de Paris

C'est là qu'est niché l’Hôtel Design Secret de Paris, un établissement récent qui cède à la mode (bien agréable) des petits hôtels intimistes et hauts de gamme. En pénétrant à l'intérieur, on passe dans un autre monde. Oubliée la banalité de la rue de Clichy, le bruit des voitures... Ici tout est fait pour émerveiller le regard et apaiser les oreilles.
Le hall d’accueil donne le ton : ici, on soigne les détails et on ne fait pas dans l'approximation.

Nous sommes accueillis avec beaucoup d'attention, et l'on prend le temps de nous présenter les installations de l'établissement et de nous donner toutes les informations utiles pour notre séjour.
On nous demande aussi combien de nuits nous avons réservé... Question qui peut vite agacer, on se sent déjà bien  et l'on évoque sans aucune précaution la possibilité que tout cela doive se terminer !

J'apprends que les chambres ont différentes thèmes, et je me rappelle alors un commentaire que m'avait fait la miss il y a un certain temps sur un hôtel qui proposait diverses chambres, dont une sur le thème de l'Opéra, qui lui est cher.

Il semble qu'elle avait préparé sa surprise depuis longtemps, c'est pourtant SON anniversaire !

Notre hôtesse nous mène à notre chambre et nous laisse ensuite tous les deux.
L'impression de cocon est très forte, la chambre n'est ni trop grande ni trop petite, la décoration et les finissions sont travaillées. Même les mitigeurs sont signés du nom de l’hôtel.

Le thème reprend l'image d'une lucarne avec des photos des toits de l'Opéra Garnier. Une barre de danse sur laquelle sont lacés des chaussons fait office de tête de lit.La chambre Opéra Garnier
Les commandes d'éclairages sont tellement élaborées qu'elles en seraient presque complexes, mais permettent de donner à la chambre de multiples ambiances, plus ou moins tamisées.

La pièce maitresse, hormis le lit, est dans la pièce à côté : une grande baignoire d'angle qui propose la fonction jacuzzi, et un éclairage de l'eau dans différentes couleurs.

Je suis surpris par un point : notre chambre donne dans la rue, et pourtant il y règne un calme olympien.
Un rapide coup d’œil aux fenêtres donne l'explication : un double vitrage extérieur auquel on a ajouté un autre niveau de double vitrage, le résultat est imbattable !

Nous nous déposons rapidement nos affaires et je suis chargé de faire couler l'eau. Très chaude bien sûr, connaissant la frilosité de la miss.
Bien qu'habitués aux grands jacuzzis, avoir sa baignoire balnéo dans un cadre aussi intime est une toute autre expérience.
Et nous n'avons jamais eu cette opportunité auparavant... nous voilà donc à tester les différentes possibilités de l'engin2

La baignoire balnéo

Une fois trouvés la meilleure combinaison bulles / couleur, nous nous relaxons et laissons aller nos mains. Mes mains glissent dans l'eau et suivent les formes de ma délicieuse maitresse, dessinés par l'éclairage inhabituel.
Difficile de rester de marbre dans ces conditions, cependant la baignoire n'est pas non plus gigantesque, et l'on ne peut guerre s'y ébattre sauvagement.

L'assise qui est dessinée dans l'angle en revanche, pourrait bien receler un potentiel coquin. Il nous faut impérativement tester cette configuration inédite !
Nous expérimentons donc alternativement la "balnéo-gâterie", tout en rajoutant régulièrement de l'eau chaude pour nous maintenir dans les meilleures dispositions.

Je ne saurai dire ce qui a ma préférence entre le plaisir d'une fellation appliquée, calé dans l'angle de la baignoire, caressé par la vapeur d'eau et la double sensation de chaleur humide dispensée tant par la baignoire que par le délicat fruit que je butine.
Quoi qu'il en soit les bienfaits en sont incontestables3.

A la fois relaxés et électrisés nous prenons le lit d'assaut, laissant derrière nous une salle de bain toute embuée.
La literie est à l'image du reste de la chambre, parfaitement agréable. Du moins pour dormir... mais il n'en est pas encore question !
Nous avons à cœur de finir la soirée en apothéose, ce n'est pas un jour comme les autres !

Et nous ne pouvons fêter cet anniversaire sans une levrette dans les règles de l'art.
Si l'absence de grincement est bien appréciable, le mieux s'avère parfois l'ennemi du bien : la douce texture de la couette n'est pas des plus adaptée à un accouplement musclé.

Il en faut plus pour nous décourager, et nous réglons bien vite le risque de dérapage en adoptant un positionnement plus adapté (bénie soit la souplesse de Missdactari, en même temps on n'est pas dans la chambre "Opéra" pour rien !).
Après tant de plaisirs qui se sont additionnés tout au long de la journée, je m'abandonne à un orgasme long et intense, dévastateur.

Le lit "Opéra"

Malgré l’épuisement, il est hors de question de s'endormir sans avoir mis à profit le cadeau de l'an dernier : le Fairy.
Ce dernier est mis à contribution et bien vite il confirme sa redoutable efficacité ! C'en est presque désarmant de voir de quelle manière implacable il peut conduire, en bien peu de temps, une femme à l'orgasme.
Mais il eut été trop simple de s'arrêter là, et je décide d'ajouter ma cerise sur le gâteau.
Je suis bien décidé non seulement à avoir le dernier mot, mais également à ne laisser aucune bribe d'énergie à Missdactari, qui ne soit transformée en jouissance.

Après m'être assuré qu'elle capitule, visiblement terrassée, nous nous accordons un repos des guerriers bien mérité, et je tombe bien vite dans un profond sommeil...
... sommeil dont je suis très agréablement sorti par une très douce et très agréable sensation.

Avec beaucoup de délicatesse la miss cajole ma hampe fièrement érigée, et n'accélère le rythme que lorsque je me montre aussi bien réveillé.
C'est donc une journée qui commence bien, très bien même !

Malgré mes envies de "petit déjeuner au lit" la tête enfouie entre ses jambes, Missdactari m'enjoint de me préparer pour un repas plus nourrissant.
L'effet cumulé des différents traitements de la veille ne semble pas s'être encore dissipé, nous prenons donc le chemin du buffet.

Confortablement installés dans les fauteuils club violet, nous profitons de la variété des mets proposés.
Nous observons le personnel, la décoration... nous faisons des commentaires sur le lieu, sur notre journée mémorable.

DSP_Salon

Nous devisons sur les autres clients. Sont-ils venus eux aussi profiter d'un si bel écrin pour s'ébattre ?
Ou ne sont-ce que des voyageurs blasés, habitués des lieux, n’ayant trouvé que le repos à défaut de fougue ?

Le soleil nous accompagne sur le chemin qui nous ramène vers une vie "normale", et nous commençons déjà à élaborer des plans pour le prochain opus.

Crédits photos : première, deuxième et dernière photo viennent du site officiel de L’Hôtel Design Secret de Paris, la troisième et quatrième de tripadvisor.

  1. d'ailleurs si vous regardez l'adresse de l’hôtel sur Google Street View, vous verrez que l'endroit était pour le moins délabré il y a encore quelques années []
  2. la baignoire, dans un premier temps... what did you expect ? []
  3. note à moi-même : tenter d'intégrer une baignoire balnéo dans ma future lapinière []


Il y a 15 commentaires pour “Une journée d'anniversaire bien remplie (partie III)” Flux RSS des commentaires

  • MACHAGAAN

    Eh ben, enfin la fin de cette journée ! Il était temps, l'anniversaire 2013 ne va pas tarder à arriver LOL !!!!

  • missdactari

    Rrrrrhhhhhhhhhh quelle journée, mais quelle journée !

    Il faut inventer un demi-anniversaire à mi-chemin de l'année... une fois par an ce n'est pas assez !

  • Goormand

    @Machagaan : oui en effet il était temps, j'avais promis à CUI de le publier avant le moi d'Août.
    (et j'avais dit à missdactari que décidément, il fallait que je me bloque du temps pour m'en occuper).

    @missdactari : Ah je suis bien d'accord, il faut se trouver d'autres occasions :p

  • Lady Sue

    Sur les conseils de missdactari, j'ai testé ce bel endroit avec un beau coquin et notre soirée fut des plus mémorables dans ma vie de libertine.... Je vous raconterai de vive voix, à vous et à missdactari! En tous cas cela fait du bien de lire autant de bonheur!

  • Comme une image

    Effectivement, il était temps 🙂
    Mais bon, j'ai moi aussi dans mes cartons des billets inachevés qui sentent le camphre des souvenirs ^^

    Pour ajouter quelques considérations très terre à terre, mon beauf, qui est plombier, déconseille les baignoires balnéo, qui demandent apparemment bcp d'entretien. J'ai renoncé à mon rêve, et je me suis acheté à la place un tapis à bulle (130 €), c'est pas mal du tout !

    (Jolie adresse, ton hôtel ^^)

  • Goormand

    @Lady Sue : merci pour votre petit mot, et content que le lieu vous ait plu ! (mais pouvait il en être autrement ?)
    J'espère bien que vous me raconterez tout cela prochainement en effet... mais ma présence dans les caves voûtées est malheureusement bien plus faible que celle de missdactari 😉

  • Goormand

    @CUI : oui dur dur la dispo pour rédiger, j'ai aussi une activité débordante (et je ne suis même pas sorti du territoire national et encore moins parti dévaler les pistes...)

    Pour la baignoire balnéo, tu casses mon rêve là snif'
    Le tapis j'ai déjà, pas mal certes, mais pas idéal en termes de spontanéité et de confort je trouve, non ?.

    Pour le secret de Paris, ce n'est pas "mon" hôtel mais plutôt celui de missdactari... l'as tu testé aussi ?

  • Goormand

    @Lady Sue : je me suis permis de rajouter un lien vers votre blog, par contre le lien que vous avez mis dans votre profil pour commenter était erroné, j'ai donc pris l'initiative de corriger, je pense que vous ne m'en voudrez pas ?

  • Comme une image

    Heu non, pas testé encore (je dois dire que généralement je dépense moins pour mes virées à l'hôtel).

  • Goormand

    @CUI : pas sur que la coloc de Waid soit vraiment intéressante dans ce cas ;).

  • Comme une image

    Ma foi, ça dépend combien de fois on utilise la garçonnière chaque mois.
    Pas évident non plus d'avoir une déco aussi raffinée que celle de ton hôtel dans une coloc, mais avec un peu de bonne volonté…
    (Ça me fait penser à l'appart qu'on m'avait prêté quelques semaines durant l'été 2011, c'était top.)

  • Comme une image

    Tiens, le lapin de Pâques a laissé un peu de place au poisson d'avril 😉

  • Goormand

    Se faire prêter un appart' pendant l'été ! Le rêve 🙂
    Il a été mis à contribution dignement au moins ?

    Et... oui je marque la date comme il se doit, un lapin c’eut été trop facile 😉

  • Comme une image

    Je ne sais pas si tout le monde partagerait cette conception de la dignité, mais, oui, il a été très joliment mis à contribution ! Petite pépite de souvenir de ma liaison avec O***.

  • Goormand

    Bon, il ne me reste plus qu'à trouver un ami ayant un appartement à prêter à Deauville cet été 🙂

Laisser un commentaire