Fred Goormand

AvatarHomme en couple libertin, francilien, jeune quadra dynamique.

Adepte sans borne du cunnilingus, inscrit au don d'orgasmes.

Pour en savoir plus : présentation.

Page FB | Goormand sur FB

Abonnement mail
A venir….

Thèmes qui seront abordés dans de prochains billets :

  • Timeline, la suite
  • To lick or not to lick
  • La loi du silence
  • Suite de la série "de l'origine ... à l'orgie"
Statistiques
Le blog libertin-goormand.net c'est :
Ven 18
Mars
2011

PostHeaderIcon Pjur glisse

Après avoir testé deux préservatifs assez particuliers il y a quelques temps, voici un produit "coup de cœur" que je souhaitais mettre en avant sur ces pages.

Le préservatif est le "consommable"' indispensable et incontournable en libertinage...
Mais aussi réussi soit-il, il faut bien reconnaître qu'il reste par bien des aspects une contrainte accompagnée de quelques désagréments.
Parmi ceux-ci, la courte tenue de la lubrification et l'atteinte à celle de la partenaire tient le haut du pavé.

Et même sans préservatif, on ne se rend pas toujours compte du confort et du plaisir que peut apporter un bon lubrifiant intime.
Il devient même indispensable lorsque l'on passe sur des pratiques un peu extrêmes 😉

Excluons d'emblée les produits incompatibles avec les préservatifs, hors de propos ici.

Il nous reste deux grandes catégories de lubrifiant :

  • Ceux à base d'eau, les plus répandus et les plus connus, largement diffusés puisqu'on en trouve même dans le supermarché du coin.
  • Et ceux à base de silicone, un peu moins connus, plus chers mais aux avantages indéniables.

Dans ces derniers, il est un produit phare : le Pjur Original Bodyglide.

Avant de parler du produit, quelques mots sur la société Pjur, qui a été la première en 1994 à proposer à la vente un lubrifiant à base de silicone.
L'entreprise est allemande (et on sait que les allemands ne sont pas les derniers en matière d'accessoires sexuels) mais basée au Luxembourg (ce qui me fait dire que leurs finances aussi doivent être bien huilées).
Ce qui est impressionnant lorsque l'on visite le site de cette société, c'est le nombre de produits proposés, presque tous des lubrifiants intimes (mais pas que, on y trouve aussi des préservatifs ou des produits pour nettoyer vos sex-toys préférés).

L'offre est proprement impressionnante, tant par le nombre de produits que par les différents formats proposés... reste à voir s'ils sont tous distribués en France.

La gamme "Original' vous avez le choix des formats !

Mais revenons au produit, en l’occurrence ici en version "flacon" de 250 ml.
L'emballage est sobre, tout de noir vêtu. En bref : simple, classe et efficace !

On dévisse le bouchon et on en met un peu sur les doigts histoire de découvrir ce qui se cache dessous...
Ce qui surprend immédiatement, c'est la fluidité et le pouvoir lubrifiant du Pjur. Contrairement aux lubrifiants habituels à base d'eau, il est beaucoup moins épais, et très glissant !
On a la sensation d'avoir de l'huile sur les doigts, mais une huile incolore et inodore (j'ai pu constater par la suite qu'il n'a pas vraiment de goût non plus).

Surprenant... on en relit même deux fois l'étiquette pour s'assurer que le produit est compatible avec les préservatifs. Elle mentionne bien "latex safe" et indique que le produit ne contient aucune graisse ni huile.
De fait les 3 seuls composants du produit sont des silicones.

Aucune crainte à avoir sur ces produits malgré la consonance "chimique" : ceux dont est composé le Pjur ne présentent aucun danger, ils sont utilisés dans de nombreux cosmétiques et certains sont même présents dans des médicaments contre les brûlures d'estomac.

A l'usage le principal intérêt des lubrifiants à base de silicone est leur très longue tenue, là ou un lubrifiant à base d'eau va rapidement se dissiper et sécher.
On est là sur une lubrification longue durée et d'un confort inégalé.
La pénétration en devient plus agréable, les sensations "glissantes" sont un pur plaisir, et plus de désagrément en cas de rapport un peu long (je plaide coupable).
Le Pjur est très pratique également pour un "quickie" lorsque l'on n'a ni le temps ni l'envie du moindre préliminaire et que l'on veut jouer vite et bien.

Petit côté sympa : une fois le jeu terminé, il laisse la peau agréablement douce, il peut d'ailleurs aussi être utilisé pour les massages.

Avec le recul une de nos réflexions avec Madame a été "mais pourquoi n'avons-nous pas connu ce produit avant" ?

Autant le dire : on est fans !1

Et ce d'autant plus que le produit étant compatible avec les préservatifs, il ne quitte plus notre trousse du parfait libertin lors de nos sorties (nous avons 2 flacons en permanence).

Alors le Pjur, produit idéal ?
Presque...

Il y a quand même quelques  désagréments liés à l'usage du silicone.

Premièrement, et c'est surement le plus embêtant, le silicone laisse des taches sur la plupart des textiles. Adieu beau linge de lit immaculé !
Pas de panique toutefois, les taches disparaissent généralement assez bien lors d'un passage en machine.
Je vous laisse voir à quel point ce désagrément en est vraiment un.
Chez les goormands un drap housse tenant rarement plus de 24h avant d'être souillé des témoignages d'ébats plus ou moins avouables, on en est pas à une auréole de plus ou de moins.
Par contre lors de nos sorties nous faisons bien attention de ne pas prématurément aggraver l'état des matelas / coins câlins des clubs ou de nos hôtes...

Ensuite, le principal avantage du produit en termes de lubrification se retourne parfois contre lui : il est difficile de s'en débarrasser, notamment sur les doigts après application.
Je vous conseille de garder à portée de main une serviette un peu rêche pour vous essuyer (et ne pas hésiter à bien frotter) sinon vous risquez le grand écart lors du missionnaire ou d'échapper une hanche lors d'une levrette effrénée.

Il ne faut pas avoir la main trop lourde sur le produit, sous peine d'en voir couler un peu partout. Le Pjur c'est comme le café Maxwell, ce n'est pas la peine d'en rajouter !
Cela dit les sodomites fantasques qui aiment invoquer la "fausse route" pour commettre leur forfait trouveront un avantage certain au surdosage de Pjur.

Attention également à vos sex-toys, certains ne font pas bon ménage avec le silicone, à vérifier avant (ou utilisez un préservatif si le jouet s'y prête).

Dernier désagrément à mes yeux : le produit est cher !
Pas loin de 30 € les 250 ml c'est presque un luxe... certes on en utilise très peu à chaque fois et un flacon dure un bon moment, mais quand même.

Au final, à vous de voir si ça en vaut le coût.
Pour nous c'est tout vu on a adopté le Pjur sans hésiter.

Alors mesdames, laissez-vous tenter et découvrez le plaisir de la "Pjur glisse". Qui sait si, comme Maïa Mazaurette vous ne pourrez plus vous en passer !
Et vous messieurs offrez donc à votre (vos) partenaire(s) des sensations incomparables.
Ça vous évitera peut être de vous faire détester en la mettant en feu.

Courrez donc donc vous en acheter (ou cliquez frénétiquement sur votre ordi et achetez le en ligne) et essayez !

Mine de rien j'en ai profité pour mettre des liens vers 2 sex-blogeuses que j'apprécie tout particulièrement... elles méritent à être connues même si à ma connaissance elles sont casées mais par libertines (personne n'est parfait).
  1. J'ai tout de même trouvé une détractrice parmi mes partenaires, mais elle n'aime pas les lubrifiants en général... []


Il y a 5 commentaires pour “Pjur glisse” Flux RSS des commentaires

  • alamech

    Il y a un mois, sur les conseils de goormand et d'un autre forumeur, j'ai acquis ce produit. Et je confirme tout ce qui est dit ici. Ce produit est génial.

    Madame et moi même l'utilisons pour les massages... voir même les combats de catch glissant... Trop trop bien.

  • Leech

    C'est avec grand plaisir que j'ai lu cet article et découvert donc les lubrifiants en silicone (grand inconnu au bataillon jusque là). Après avoir hésité entre le Pjur Woman et le Lylou j'ai choisi ce dernier. Le packaging m'a eu, haha. Vivement que le colis arrive pour qu'on puisse le tester =D.

  • Goormand

    Bienvenue ici...

    Bonne glisse à vous, et n'hésitez pas à venir nous donner votre avis sur le Lylou (celui là on ne le connaissait pas)

  • Leech

    Lubrifiant testé, lubrifiant adopté 😀 ! C'est radicalement différent de ceux à base d'eau et le fait que ça ne s'assèche pas est grandement appréciable ! Pas encore de tâches sur le lit ni de grands écarts à cause de glissades à déplorer pour le moment :P. Une chose est sûre, il va nous suivre pour notre première sortie en club.

  • Goormand

    L'essayer c'est l'adopter !
    Le lubrifiant au silicone bien sur (what else ?)

Laisser un commentaire