Fred Goormand

AvatarHomme en couple libertin, francilien, jeune quadra dynamique.

Adepte sans borne du cunnilingus, inscrit au don d'orgasmes.

Pour en savoir plus : présentation.

Page FB | Goormand sur FB

Abonnement mail
A venir….

Thèmes qui seront abordés dans de prochains billets :

  • Timeline, la suite
  • To lick or not to lick
  • La loi du silence
  • Suite de la série "de l'origine ... à l'orgie"
Statistiques
Le blog libertin-goormand.net c'est :
Mar 12
Octobre
2010

PostHeaderIcon Doucement !?

Voici un billet qui me tenait à cœur depuis longtemps.
On dit souvent qu'en matière de sexualité la communication est importante...
Dans un couple c'est l'évidence, mais voyez comme ça peut être dommageable même lors d'ébats libertins.

Mise en situation...

Tranquillement allongé entre les cuisses de ma partenaire, je suis en train de lui prodiguer un cunnilingus savamment accompagné par deux doigts explorateurs.
Je sens son plaisir monter, sa respiration s'accélère... je me satisfais de voir son orgasme approcher lentement mais surement.
Mes doigts sont de plus en plus trempés, elle est haletante, l'amplitude de mes mouvements se fait croissante et ma langue lance un assaut sur son clitoris gonflé par le désir.

Un rictus : quelque chose ne va pas, elle me chuchote : "doucement..."

Doucement ?
Bien... je m'exécute et je ralentis la cadence de mes doigts dans sa chatte.
Et là c'est le drame : brisée dans son élan, son excitation retombe, l'orgasme pourtant si proche s'éloigne.

Je m'enquiers d'en connaitre la raison : "tu faisais trop fort avec ta langue".

En conclusion, le mot doucement sonne peut être bien à l'oreille, mais il a la perversité d'être trop générique.
Dans un contexte sexuel il peut vouloir dire "moins vite" mais aussi "moins fort".
Et surtout, surtout mesdames,  quand on s'occupe de vous de plusieurs manières,  soyez précises sur la zone concernée.
C'est certes très féminin de nous laisser deviner, il faut juste décider si on joue à la loterie ou aux fesses (comme disent nos amis québécois).

Pensez donc à moi la prochaine fois que vous serez en compagnie de votre mari, amant(e), partenaire(s)... enfin avec qui vous voulez,  et ne dites plus "doucement" mais soyez précises.

La prochaine fois on parlera du "vas-y !"



Il y a 11 commentaires pour “Doucement !?” Flux RSS des commentaires

Laisser un commentaire