Fred Goormand

AvatarHomme en couple libertin, francilien, jeune quadra dynamique.

Adepte sans borne du cunnilingus, inscrit au don d'orgasmes.

Pour en savoir plus : présentation.

Page FB | Goormand sur FB

Abonnement mail
A venir….

Thèmes qui seront abordés dans de prochains billets :

  • Timeline, la suite
  • To lick or not to lick
  • La loi du silence
  • Suite de la série "de l'origine ... à l'orgie"
Statistiques
Le blog libertin-goormand.net c'est :
Mar 21
Février
2012

PostHeaderIcon Un club pour s'envoyer en l'air (teaser)

Septembre 2011.

Mardi 27...
Au cours de ma visite quotidienne des groupes Facebook auxquels je suis abonné, un petit commentaire attire immédiatement mon attention.
"Ouverture d'un nouveau club libertin, le club est installé dans un avion" !

Tilt ! Un avion ?
Oui car je suis particulièrement attaché aux choses de l'air, et donc la seule lecture de ce mot hors-contexte déclenche immédiatement une alarme intérieure.

Dans un pessimisme condamnable, je crois à une blague, ou au pire je m'imagine que ce club a du s'ouvrir en province, à Toulouse par exemple.
Je me renseigne un peu plus sur le club en question et j'apprends qu'il est situé en région parisienne, sur un aérodrome.

Je jubile...
A ma connaissance il y a 2 possibilités d'avion utilisable pour un club libertin en région parisienne : Le Noratlas des Mureaux et le Breguet 2 Ponts de Fontenay-Tresigny.
Je penche pour la deuxième solution, le Breguet étant plus grand, et à ma connaissance faisant déjà office de bar-restaurant.

Le Breguet de Fontenay-Tresigny, de jour.

 

J'ai rapidement confirmation sur le tout nouveau site Internet du club, nommé "le 7ème ciel".
Il s'agit bien du Breguet.
J'ai vu cet avion de près il y a quelques mois, et l'ai survolé à de nombreuses occasions... cette coïncidence est inouïe !
La soirée d'inauguration est toute proche, je ne PEUX PAS rater ça !

J'en fais immédiatement part à Madame, qui répond du tac au tac "il faut qu'on aille voir ça !", puis se ravise "il faut que TU ailles voir ça !".
Moins de 15 jours après avoir accouché, je ne peux décemment pas lui reprocher de ne pouvoir m'accompagner...
J'informe missdactari de mes intentions, elle a également lu quelques rumeurs à propos de ce nouveau club.

Bizarrement, pas d'annonce fracassante sur les sites libertins, peu de buzz... la soirée d'inauguration est-elle vraiment maintenue ?
Ou s'agit-il d'entretenir le secret pour sélectionner la clientèle ? Tout cela est-il bien sérieux ?
Le club n'est pas tout proche, mais tant pis, je ne veux pas rater cette première soirée d'ouverture.
Nous tenterons l'aventure, si elle s'avère être une impasse, nous nous rabattrons sur un autre club...

Vendredi 30...

Le grand soir est arrivé, le temps des préparatifs est venu, et je soigne au mieux mon apparence, ne sachant trop quel va être le standing du club, je ne prends pas de risque.
Mocassins anglais, pantalon de costume noir, chemise stylée mais sombre, trois-quarts en cuir...
Je pourrais presque avoir l'air d'un cadre dynamique sortant dans un bon restaurant, à ce détail près que j'ai sur moi assez de préservatifs pour honorer un car rempli de pom-pom girls.
Sous son trench, missdactari porte une de ses charmantes robes blanches.

Nous sommes en route pour le grand-est parisien, la route est longue, mais les axes moins encombrés que prévu.
Je ne connais pas bien la route qui mène à l'aérodrome, mais le GPS est mon allié...
Un allié envers qui il faut avoir toute confiance !

Les aérodromes étant rarement en centre-ville, la route qui y mène s'enfonce dans la campagne et devient plus sommaire à mesure que nous approchons.
Quelques panneaux nous rassurent sur le fait que nous sommes dans la bonne direction, il fait froid et noir dehors, pas le moment de tomber en panne ou se perdre !
La route deviens un peu chaotique, me faisant craindre d'avoir raté un dernier panneau... passé un bosquet, la vue de l'avion me confirme que nous sommes arrivés à bon port (ou bon aérodrome plutôt).

Le Breguet, de nuit

De nuit l'avion parait plus massif que je ne l'avais imaginé... les tissus argentés sur les 2 passerelles, ajoutés à l'occasion de l'inauguration, lui donnent un air de fête.
Nous nous garons dans l'herbe (j'aurai du déposer la miss sur le dur, talons oblige).
Une personne nous accueille en insistant pour bien savoir si nous savons ce qu'est devenu le lieu... de peur sans doute que d'anciens clients du bar-restaurant ne soient choqués ?

La précaution est louable en tout cas, et oui, nous savons très bien pourquoi nous sommes venus !
Il est temps de monter sur la passerelle pour accéder à l'entrée du club, à l'avant du pont inférieur...

[ suite ]

Crédits Photos : première image via Wikipédia (Adry 1991 / CC BY-SA, cliquez pour la licence complète) , les deux autres à partir du site Internet du 7ème ciel.


Il y a 10 commentaires pour “Un club pour s'envoyer en l'air (teaser)” Flux RSS des commentaires

  • lifthrasir

    Tu nous tiens en haleine!!!! Hâte d'avoir la suite du récit...

  • missdactari

    J'étais moi aussi très curieuse, mais septique. Comment réussir l'ouverture d'un club libertin perdu dans les bois quand on n'en fait aucune publicité ? Le seul moyen c'est d'avoir une foule de connaissance, à inviter ce soir là, et les soirs suivants, pour lancer le club sur la bonne... piste.

    L'arrivée est impressionnante, un côté stars hollywoodiennes qui viennent en voiture jusqu'aux pieds de leur jet privé ^^

    Et amusante aussi : dans l'herbe, moi qui ai l'habitude des parkings Vinci ou voituriers à Paris. Et devant un avion ancien aux ailes soutenues. Fatigué d'avoir trop volé il prend une retraite coquine ? Il a bien raison ^^

  • Comme une image

    Une adresse ne suffit pas, il faut entrer les coordonnées GPS exactes de l'endroit pour être sûr d'arriver à destination 🙂

    Bon, allez, la suite !

  • Dolly

    Cette suite elle en est où ? J'suis curieuse moi ! ^^

  • Goormand

    J'ai bien peur que mon travail n'ait eu raison d'une prolixité naissante, bien malheureusement.
    Et pourtant cette suite, j'y pense tous les jours !

    Promis je vais faire un effort, je dois aussi vous parler du bal des princesses, qui se déroule très bientôt.

    Sinon, ça fait plaisir, vous êtes au moins 4 à me lire 😉

  • MACHAGAAN

    Alors c'était comment cette soirée là-bas ?
    JE viens de découvrir cet établissement étonnant et envisage d'y aller. Mais vos impressions avant les bienvenues seraient !!! LOL KISS

  • Goormand

    Bienvenue ici, chère doctinaute !

    Je me fixe pour objectif d'écrire la suite avant ce prochain week-end (j'ai posé une journée, ça devrait aider).

  • MACHAGAAN

    Ah ben oui alors si une journée est nécessaire, autant la poser ! 🙂

  • Goormand

    A toutes et tous ceux qui voulaient la suite, vous voilà enfin exaucés 🙂

  • Goormand

    MISE A JOUR : Le 7ème Ciel n'est plus...

    Le lieu est devenu un Pub "classique", voici ce que l'on peut lire sur la page facebook du 7ème ciel :

    Bonsoir à tous,
    A notre grand regret les soirées libertines prendront fin à compter du 4 juillet pour laisser place au Pub du Breguet. Il n'y a pas de changement de gérance Fred, Seb & Maud seront toujours la pour vous accueillir si vous souhaitez venir boire un verre.Nous ne vous laissons pas tomber une soirée libertine totalement privée sera organisée fin septembre et 1 fois par mois, les mois suivant. Le site facebook du 7ème Ciel reste évidemment ouvert pour ceux qui souhaitent garder contact avec nous Au plaisir de vous retrouver!!!

Laisser un commentaire